Archives pour la catégorie Asobou !

Asobou ! est une logithèque gratuite et open source.

Un serveur FTP sur bobdupneu.fr

ftp_250_2Il y a quelques semaines de cela (voire même quelques mois…), bobdupneu.fr a fait peau neuve (forcée…). Dans l’opération, les téléchargements proposés sur le site n’ont pas été reconduits, puisque j’utilisais une extension de WordPress que je n’ai pas réussi à récupérer…

Heureusement, comme tout bidouilleur informatique qui sait qu’un bon vieux plantage est toujours possible, j’avais effectué une sauvegarde avant de jouer à l’apprenti sorcier. Les fichiers téléchargeables n’étaient donc pas perdus.

Il aura tout de même fallu attendre le calme professionnel du mois d’août pour que je puisse me pencher à nouveau sur la question. J’ai décidé, afin de garder au maximum le contrôle des choses, de créer un petit serveur FTP pour accompagner le site.

Les téléchargements sont donc à nouveau possible, tant pour Asobou ! que Zelda ou Foo Gep ! En plus, passer par un serveur FTP m’évitera d’avoir à subir les téléchargements automatiques de scripts indélicats qui ruinent ma bande passante. Et ça, ça n’a pas de prix (enfin, la bande passante, si ! C’est bien là le problème…)

Bob Dupneu

Asobou ! version 2.0 BETA

Cela fait maintenant un peu plus d’un an que la version 1.5 d’Asobou ! (la logithèque que je développe en amateur et qui est à l’origine de la création de ce site) a été publiée. Pour ceux qui se poseraient la question, je n’ai pas abandonné le développement et ne suis pas à court d’idées. Simplement, le manque de temps libre ainsi que mes capacités limitées en programmation rendent l’évolution du projet assez lente!

Néanmoins, lentement mais sûrement, j’ajoute de nouvelles fonctionnalités à Asobou ! tout en m’essayant au « debuggage ». Ainsi, j’ai le plaisir de vous proposer aujourd’hui la version 2.0 d’Asobou ! en version bêta, version qui comporte un certain nombre de nouveautés et corrige quelques erreurs de programmation.

Les première modifications apportées à la version 1.5 datant d’octobre (!), je les utilise depuis plusieurs mois et suis assez satisfait de leur comportement, même si quelques bugs traînent encore de ci, de là… Ci-dessous le changelog (histoire de me prendre pour un programmeur !)

– Colorisation de la liste des jeux en fonction des informations contenues
– Ajout de raccourcis clavier pour les fonctions les plus fréquentes
– Ajout d’une fenêtre de création rapide pour les jeux
– Ajout d’un mode silencieux (alt+w) et corrections de bugs liés à la lecture sonore
– Ajout d’un menu outil permettant de modifier les listes « développeurs », « éditeurs » et « supports »
– Ajout d’un onglet matériel :
– Fichage des supports possédés
– Fichage des accessoires possédés pour chaque console
– Organisation des fiches « supports » et « accessoires » avec numérotations dédiées
– Connexion de l’onglet matériel à l’onglet jeu afin de lier les supports aux jeux possédés
– Connexion du logiciel avec des émulateurs tiers (lancement de l’émulateur à partir       d’Asobou !)
– Correction de divers bugs et meilleure gestion des exceptions

J’évoque une version bêta pour deux raisons : la première est que le fichier d’aide, ainsi que la fenêtre « A propos » et l’écran de démarrage sont obsolètes et que je n’ai pas pris le temps de les modifier. La seconde est que j’aimerais développer une mise à jour automatique et corriger quelques petites erreurs. Quoiqu’il en soit, le tout est fonctionnel et les ajouts devraient plaire aux collectionneurs un peu maniaques comme moi !

Par ailleurs, je pense repenser la page dédiée à Asobou ! et offrir un nouvel habillage graphique au site dans les semaines (les mois?) a venir, mais le temps me fait défaut en ce moment. Je pense qu’une version définitive d’Asobou ! v.2 sera diffusée à cette occasion.

Et pour le futur ? J’aimerais encore ajouter quelques fonctions au logiciel : gestion d’une collection d’ouvrages, intégration directe des logos et autres images liés aux supports, mais également compteurs divers (nombre de jeux dans la collection, par console, etc) et fonction pour éditer une liste globale au format html (pour diffusion sur Internet et lecture sur un smartphone/tablette notamment) ! Rien d’insurmontable techniquement, mais je ne m’engage sur aucune date…

Voilà, j’espère que cette nouvelle version plaira aux utilisateurs d’Asobou !

Télécharger Asobou! Version 2 BETA (Utilisateur : Acces_ftp, Mot de passe : JeVeuxCharger)

Bob Dupneu

Convertir des fichiers NSF en mp3 (ou autre…)

Lorsque je crée une fiche jeu dans Asobou ! (la logithèque que je développe petit à petit), j’intègre systématiquement la musique que je considère comme la plus représentative, ce qui permet de se replonger immédiatement dans l’ambiance du jeu (c’est en fait pour disposer de cette fonctionnalité que j’ai décidé de programmer ma propre logithèque!).

Cependant, s’il est relativement facile de trouver sur le Net la musique des jeux vidéos les plus célèbres dans un format commun (mp3 ou wav), l’affaire se corse dès lors que la recherche porte sur un titre moins connu. Pourtant les sites d’émulation et de rétrogaming sont légions sur la Toile, et aucun n’oublie de proposer des fichiers audio en téléchargement direct. Mais lesdits fichiers sont le plus souvent dans des formats exotiques tels que le NSF ou le SPC (respectivement pour la Nintendo et la Super Nintendo), soit des rips purs et durs des roms qui circulent sur Internet (si vous n’avez rien compris à la phrase qui précède, c’est que vous ne connaissez pas l’émulation : ce petit lexique est un bon début pour s’initier au sujet).

Évidemment, des lecteurs de NSF , et d’autres fichiers du même genre, existent et sont performants, de même que des plug-in pour certains lecteurs comme Winamp ont été développés. Il faut bien avouer que les fichiers audios issus des roms présentent un atout important : une taille très restreinte (pour exemple, l’intégralité des musiques et sons de Double Dragon II sur NES tient dans un fichier de 16 Ko, alors que le mp3 du thème principal seul fait plus de 2 Mo !). Cependant, ces fichiers sont tellement particuliers qu’aucun lecteur de musique classique ne les supporte nativement (eh non! Pas même VLC !), tandis qu’il n’existe pas à ma connaissance de lecteur de musique portable à même de les reconnaître.

Par ailleurs, Asobou ! utilisant la bibliothèque Windows Media Player, il est impossible d’utiliser directement les fichiers NSF !  Ainsi ai-je été bien embêté lorsqu’est venu le temps de créer la fiche « Solar Jetman », un très bon mais assez méconnu jeu de la NES : le fichier NSF a bien été trouvé en deux clics de souris, mais pour ce qui est du mp3 correspondant…

Il a alors fallu chercher un petit peu sur Internet et se gratter l’occiput pour trouver une solution. Cela n’a pas été très dur, mais j’ai tout de même décidé de vous présenter ici la méthode retenue, ne serait-ce que pour ceux qui débutent en informatique (il y en a encore de nos jours ?). Je décris ici la conversion d’un NSF, mais la méthode fonctionne à l’identique pour les SPC (si ce n’est que les SPC sont diffusés sous forme d’archives contenant un fichier par morceau), et doit probablement fonctionner avec les autres fichiers audios issus de roms (vous pouvez toujours partager vos expériences dans les commentaires). Par ailleurs, il est tout a fait possible de sélectionner un autre format de sortie que le mp3…

La conversion

Pour commencer, je vous propose de créer quelque part sur votre disque dur un dossier (ci-après désigné dossier « MusiquesJV ») et d’y télécharger les éléments suivants :

  • Foobar2000, un lecteur/convertisseur audio qui est à la base de la méthode présentée (télécharger)
  • Le plug-in foo gep indispensable pour ouvrir les NSF (télécharger) (MàJ 14/09/2013 : ce lien ne fonctionnant plus, j’ai uploadé le plug-in sur le site : Télécharger – Utilisateur : Acces_ftp, Mot de passe : JeVeuxCharger)
  • LAME, un encodeur MP3 très performant et sous licence LGPL (la page officielle hébergée sur sourceforge ne propose pas de téléchargement simple pour tout le monde, c’est pourquoi je vous propose de télécharger LAME sur un site tiers – prenez la dernière version stable en date)

Maintenant, il faut installer le tout de la manière suivante :

  • Installez Foobar (simplement en double-cliquant sur l’exécutable, et de préférence dans le dossier « MusiquesJV » créé). Vous pouvez installer le logiciel en conservant les choix par défaut, mais si jamais vous décidiez de personnaliser l’installation, veillez à conserver la case « converter » cochée…
  • Décompressez l’archive foo-gep et placez la dll qu’elle contient dans le dossier « MusiquesJV/foobar2000/components ».
  • Déompressez l’archive contenant LAME dans le dossier « MusiquesJV ».

Le temps est venu de rechercher la musique que l’on veut transformer en mp3; pour cela, l’excellent site Zophar’s Domain demeure une référence. Recherchons donc le fichier NSF de Solar Jetman sur la page des musiques NES. Pour ma part, je le télécharge dans le dossier « MusiquesJV ».

Lancez ensuite Foobar2000, et, dans la barre des tâches, allez dans File->Open et sélectionnez le fichier NSF de Solar Jetman. Vous constaterez qu’une longue liste s’affiche, le premier morceau de la liste étant joué. Normalement, les musiques d’un jeu NES sont en début de liste, dans l’ordre du jeu, et les bruitages/sons en fin de liste. Foobar2000 permet de lire le NSF mais pas d’en modifier les attributs (titre, artiste, etc…). Ce n’est pas grave, ce NSF deviendra vite un mp3…

Cliquez avec le bouton droit sur le morceau que vous voulez convertir (dans mon cas le premier), et sélectionnez « convert ». S’agissant d’une première conversion, vous allez devoir préciser différentes options, étant entendu qu’il est possible de sauvegarder plusieurs configurations. Cliquez sur les quatre mots-clés (Output Format, Destination, Processing et Other) pour faire le tour des options proposées (il faut maîtriser un minimum l’anglais…); voici ma configuration :

Globalement, je veux un mp3 distinct par morceau sélectionné, en stéréo; rien ne vous oblige à avoir les mêmes exigences que moi… Une fois la configuration terminée, cliquez sur le bouton « Convert ». Si vous avez choisi un encodage mp3, une boîte de dialogue va s’ouvrir et vous demander d’indiquer l’emplacement de lame.exe. Ce fichier se trouve dans le dossier issu de l’archive LAME décompressée dans le dossier « MusiquesJV ». Il suffit d’indiquer le chemin à Foobar2000 une seule fois pour être tranquille.

La conversion se fait alors, et un fichier mp3 est créé dans le dossier spécifié lors de la configuration. La preuve :

Solar Jetman

Et voilà! Maintenant que vous savez convertir vos fichiers NSF en mp3, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas indiquer à Asobou ! un fichier musical à jouer lorsque la fiche d’un jeu vidéo est consultée! Sans compter que les déplacements dans les transports en commun seront plus sympas désormais!

Bob Dupneu

Asobou ! version 1.5

Asobou !Un article rapide pour vous informer que la version 1.5 d’Asobou !, la ludothèque gratuite que je développe depuis quelques temps, est disponible.

Au rang des nouveautés, un bloc-notes attaché à chaque fiche, une fonction d’impression, un nouvel écran de démarrage et, surtout, une fenêtre redimensionnable et adaptable aux différentes résolutions (ce qui supprime de fait la limitation de taille pour la  jaquette, la fenêtre s’adaptant).

Pour quelques précisions sur cette nouvelle version, allez voir la page dédiée au projet. Pour utiliser Asobou !, la ludothèque simple et gratuite, vous n’avez qu’à télécharger le ZIP et à le décompresser!

[download id= »4″]