Des DLC sur PS Vita

Même si l’information n’est pas très récente, j’ai décidé de revenir aujourd’hui sur les contenus téléchargeables de la future PS Vita, en traduisant un petit article (récemment mis à jour) du site kotaku.com.

En effet, ces dernières semaines les annonces concernant la PS Vita se multiplient, afin de faire le « buzz » autour de la machine, qui sortira très prochainement au Japon mais ratera la période de Noël dans le reste du monde. On savait déjà qu’une carte mémoire propriétaire vendue à un prix prohibitif (on parle de Sony, là !) était prévue, mais son utilité exacte demeurait un peu floue : sauvegarde, installation des jeux, DLC …? Sony a finalement apporté quelques éléments de réponse qui sont repris dans l’article ci-dessous.

Bob Dupneu

L’article original se trouve ici : http://kotaku.com/5853021/some-vita-games-will-have-dlc-and-some-wont

———————————————————————————————————–

Certains jeux Vita auront des contenus téléchargeables, d’autres pas (mis à jour)

Sony a donné à notre partenaire Kotaku Japan une liste indiquant les jeux qui nécessiteront une carte mémoire pour les sauvegardes, et une autre pour ceux qui s’en passeront. Mais qui décidera des jeux qui nécessiteront ou pas une carte mémoire?

Selon Sony Computer Entertainment, ce seront les éditeurs qui feront ce choix. Kotaku Japan rapporte qu’il appartiendra aux développeurs de décider si les données de jeu devront être sauvegardées sur la cartouche ou sur une carte mémoire.

La différence? Les jeux utilisant des cartes mémoires pourront profiter de contenus postérieurs à leur sortie, comme des DLC ou des mises à jour.

Il a été dit à Kotaku Japan qu’il ne sera pas possible de sauvegarder sur la carte mémoire dans les jeux prévus pour stocker leurs sauvegardes sur la cartouche. Cela semble signifier que les jeux qui n’utiliseront pas de carte mémoire ne pourront pas bénéficier de DLC. Voir la mise à jour ci-dessous.

Méditons là-dessus. Ce qui s’annonce comme une super portable risque d’être condamné pour une histoire de format de sauvegarde, avant d’être ressuscité par une inévitable révision matérielle.

Mise à jour : Il semblerait que les cartouches pourront au final supporter certains types de DLC. Selon la FAQ de la Vita de Sony, les cartouches de jeu « peuvent stocker du contenu additionnel ou des sauvegardes ». Les DLC semblent donc possibles pour les titres limités à la cartouche de jeu. Quoiqu’il en soit, on ne connait pas encore ni la taille des contenus téléchargeables, ni les restrictions de taille qu’il y aura.

とりあえずメモリーカードは買っとけ! [Kotaku Japan]

(Photo d’illustration: Koji Sasahara | AP)

About The Author


Bob Dupneu

Ludophile issu d'une époque lointaine ou souffler dans sa cartouche était la norme, mais tout aussi intéressé par les derniers jeux AAA que les vieilleries du fond du grenier... Le temps peut passer, les bons jeux le demeurent !

3 Comments

  1. De façon plus générale, c’est la question des DLC sur console qui se pose. S’ils sont déjà très courants sur PS3, Xbox360 et PC, ce n’était pas encore le cas sur les consoles portables (ni la Wii d’ailleurs).
    Du coup, ton article laisse supposer que Sony n’avait peut être pas tout planifié dans la possibilité d’avoir des DLC à l’origine de la Vita. Mais probablement que les ventes (profitables) sur PS3 l’ont incité à prévoir au plus vite cette option sur sa nouvelle portable. Sony ne risque pas de se priver d’un moyen de gagner plus d’argent 🙂

  2. Il est certain que le concept des DLC sur portable est inédit. Je ne suis pas par principe opposé aux DLC, cela peut être une très bonne chose lorsque le contenu est intéressant et proposé à un prix correct, mais j’ai un peu peur qu’à force de vouloir se faire de l’argent sur le dos des joueurs et d’être prêts à tout pour combattre le marché de l’occasion, les éditeurs ne finissent par nous proposer des jeux incomplets pour lesquels il faudra remettre la main au portefeuille afin bénéficier de tous les niveaux et/ou de toutes les options… Des démos payantes, en somme 🙁 .
    L’autre risque est de voir apparaître des jeux mal débogués pour lesquels des mises à jour seront systématiquement nécessaires, comme c’est souvent le cas sur PC. Wait and see…

  3. Ben clairement, si tu prends l’exemple de la précommande de Battlefield 3 en édition limitée, c’est le cas. Le DLC « Back to Karkland » est un moyen de recycler pour pas cher des cartes de l’ancien épisode, et de les faire payer à ceux qui n’auront pas choisi cette édition limitée.
    C’est vraiment un bridage pour faire des bénéfices supplémentaires

Leave a Comment