Zelda a 25 ans!

Il y a 25 ans aujourd’hui, le 21 février 1986, sortait au Japon sur le Family Computer Disk System le premier épisode de la fabuleuse saga Zelda, « Zelda no densetsu, The Hyrule Fantasy » (simplement nommé « The Legend of Zelda » chez nous). Comme je ne pouvais pas laisser passer l’anniversaire d’une telle légende, toujours d’actualité après un quart de siècle, j’ai eu envie de produire un court article à la gloire du kokiri et de son univers, et d’accompagner le tout d’un petit cadeau d’anniversaire pour ses fans : le scan de la fameuse carte présente avec la version européenne du jeu, en haute définition!

La sortie de Zelda I sur le Famicom Disk System ne doit rien au hasard : outre des musiques de meilleure qualité que sur cartouche, les disquettes du FDS permettaient la sauvegarde de la partie, fonction jusqu’alors inconnue du monde console (la pile de sauvegarde, apparue sous nos contrées avec ce même Zelda, n’a été créée que plus tard et doit son existence à l’absence de FDS hors du Japon…et reviendra 8 ans plus tard au Japon avec la sortie cartouche de Zelda I sur Famicom!). Cette évolution – a priori anecdotique, le système des mots de passe existant bien avant la sauvegarde – va transformer définitivement le monde du jeu en général, et permettre au jeu d’aventure en particulier de passer un cap : là où les mots de passe permettent de rejoindre un niveau particulier, plus rarement de débloquer certains items, la sauvegarde permet de garder en mémoire pour les parties ultérieures non seulement le niveau atteint, mais aussi l’expérience, l’équipement, les points de vie… bref, potentiellement tout élément de jeu.

Avec cette révolution, les développeurs de jeu purent proposer des aventures plus longues, plus complexes et, logiquement, plus passionnantes! L’expérience de jeu ainsi proposée était si magique que les techniciens de chez Nintendo firent l’effort de trouver une alternative au FDS afin que le jeu soit distribué également en Occident, persuadés que l’investissement serait largement rentabilisé. Grand bien leur en pris, car contrairement à Dragon Quest qui n’a jamais vraiment percé hors du Japon faute d’une distribution en Occident digne de ce nom, Zelda est devenu un phénomène planétaire dont les goodies s’échangent aujourd’hui encore, parfois à des prix démentiels!

Malgré cette engouement populaire, Nintendo a résisté à la tentation de faire de Link un Mario bis : pas de Link jouant au tennis ou s’essayant au golf… tout au plus une petite baston de temps en temps (la série des Smash Bros. et Soulcalibur II sur Game Cube). Ce faisant, la série Zelda a évité de se fourvoyer dans des productions douteuses (à l’exception des tristement célèbres épisodes CD-I) et n’a pas à souffrir de fausse note, ce dont le gros moustachu ne peut définitivement pas se targuer! C’est bien simple, dans les Zelda, même les bugs sont déments!

Avec The Legend of Zelda, Miyamoto, car c’est une fois de plus lui qui est à l’origine du miracle « Made in Nintendo », a apporté l’aventure dans les salons des années 80, et il a même pensé à fournir une carte aux aventuriers en herbe! Comme cette carte est désormais rare et que les quelques exemplaires qui passent sur Ebay sont vendus à des prix prohibitifs, j’ai décidé de vous en offrir le scan, en l’honneur des 25 ans de la princesse la plus célèbre du monde vidéoludique! Les images d’illustration étant trop petites pour être lues, je vous propose une archive contenant le recto et le verso de ladite carte en grande taille, pour un peu plus de 8Mo tout de même!

Télécharger Carte Zelda 1 Nes (Utilisateur : Acces_ftp, mot de passe : JeVeuxCharger)

Enfin, et pour finir sur une touche nostalgie que seuls les plus anciens comprendront, je n’ai pu résister à l’envie de reproduire la fameuse publicité Zelda III (merci à abandonware-magazines).

Bob Dupneu

6 réflexions sur “ Zelda a 25 ans! ”

  1. Super la carte, je la cherchais justement :)
    D’ailleurs cela me permet de découvrir ton blog que j’aime beaucoup, aller hop ajout de ton lien dans les favoris de mon blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.